Depuis de nombreuses années, la Ville de Paris exprime sa volonté d’offrir à tous ses habitants les mêmes chances, les mêmes opportunités et la même qualité de service. Pour atteindre cet objectif, des efforts spécifiques et ciblés ont été et continuent d’être réalisés en direction des personnes en situation de handicap.

Fin 2016, la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) identifiait 154 000 personnes disposant d’au moins un droit actif, soit près de 7 % de la population parisienne. Ce chiffre le prouve : le handicap n’est pas un phénomène isolé et marginal, mais bien une réalité qui touche un grand nombre de Parisiens. Cela rend d’autant plus essentiel pour la collectivité parisienne de faire bouger les lignes sur le handicap.

Après un premier schéma à destination des personnes en situation de handicap qui couvrait la période 2012-2016, une nouvelle stratégie parisienne « Handicap, inclusion et accessibilité universelle » a été adoptée par le Conseil de Paris de mars 2017.

Parallèlement, la Ville de Paris « employeur » a mis en place, dès 2001, une politique très volontariste en faveur de l’emploi et l’insertion professionnelle des agents handicapés dans l’ensemble de ses services et sur toutes catégories d’emploi.

En juillet 2003, la Ville de Paris a franchi une nouvelle étape en signant avec les partenaires sociaux un protocole pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Ce protocole a réaffirmé le recrutement et le reclassement médical des agents comme étant une des priorités de la Ville de Paris en matière de politique de ressources humaines. Afin de piloter cette politique, la Mission Handicap est créée.

Après la mise en place de ce protocole, la politique de la Ville de Paris au profit de l’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, a trouvé une autre expression dans la signature des quatre conventions successives signées avec le FIPHFP. Ces dernières ont permis de mettre en œuvre des actions structurantes et innovantes, tout comme de réaffirmer et de développer celles déjà entreprises ; elles ont notamment permis d’affiner les réponses apportées aux agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

Participer pour la première fois au Free Handi’se Trophy est pour la Ville de Paris une opportunité d’affirmer à nouveau son souhait de lever tous les tabous autour du handicap pour contribuer à en changer ses représentations sociales, de sensibiliser largement sur le sujet en bousculant les idées reçues, et enfin de montrer l’implication de tous.

Participer tous ensemble, valides et non valides, à un même exploit sportif c’est prouver aux 54 000 agents de la collectivité parisienne que la solidarité et le vivre-ensemble ne sont pas de vains mots.

Véronique LEVIEUX | Adjointe à la Maire de Paris en charge des ressources humaines, du dialogue social et de la qualité des services publics

Nicolas NORDMAN | Adjoint à la Maire de Paris chargé des Personnes en situation de handicap et de l’accessibilité

 

 

 

 

 

Share This